Vous cherchez
Le Droit International Humanitaire
Droit international humanitaire

Concours Interuniversitaire de DIH

Le concours interuniversitaire de droit international humanitaire est un événement annuel qui rassemble des équipes issues des universités belges francophones sont amenées à traiter publiquement des questions de violation du DIH sur base d'un cas fictif inspiré de l'actualité.

L’édition 2019 du concours interuniversitaire de droit international humanitaire a rendu son verdict ce jeudi 28 mars à la Tricoterie. C’est l’équipe représentant  l’Université catholique de Louvain qui a remporté le premier prix décerné par le jury. L’équipe de l’Université de Liège s’est quant à elle vu décerné le deuxième prix. Nous félicitons également les participant.e.s issus des Universités de Saint-Louis et de Namur pour leur prestation de haute qualité et remercions chaleureusement le public venu assister en nombre à ce concours nouvelle formule qui a tenu toutes ses promesses !

Découvrez toutes les photos et vidéos de la soirée sur la page facebook de l’événement et rendez-vous en 2020 pour la prochaine édition !


Le concours en quelques mots

Le concours interuniversitaire de DIH se déroule en plusieurs phases. Quelques mois avant la phase publique, des présélections ont lieu au sein des université participantes, afin de constituer des équipes qui les représenteront dans le cadre de ce concours. Ensuite, les étudiants sélectionnés participent à une phase formative de 2 jours durant laquelle chacun.e a l’occasion de renforcer ses acquis en droit international humanitaire, de les mettre en pratique et de faire connaissance avec les autres étudiant.e.s dans une ambiance conviviale et coopérative. Durant les semaines qui suivent, les participant.e.s préparent leur argumentation, sans connaître à ce stade le rôle qu’ils auront à jouer lors de la phase finale, qui a donc eu lieu le jeudi 28 mars à la Tricoterie.


Les participants

Les participant·e·s provenaient cette année de 4 universités belges francophones :

  • Alexandra Bernard, Aurélie Devillers et Tom Parmentier pour l’Université catholique de Louvain (Droit – master 1).
  • Carine Seron, Céline Louis et Clara Mathonet pour l’Université de Liège (Droit – master 2).
  • Adèle Strepenne, Guillaume Ergo et Mattias Biebouw pour l’Université de Namur (Droit – bac 3).
  • Amélie Chevalier, Lucia Iglesias Lopez et Rachel Kangila Kamesa pour le Master de spécialisation en droits de l’homme (horaire décalé) – Université Saint-Louis/Université catholique de Louvain/Université de Namur.

Le jury

Ces débats publics portant sur des questions d’application et d’interprétation du droit international humanitaire se sont déroulés sous l’oeil avisé d’un jury d’expert.e.s :

  • Monsieur STEPHANE KOLANOWSKI, Conseiller juridique principal – Délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à Bruxelles auprès de l’Union européenne, de l’OTAN et du Royaume de Belgique.
  • Madame CLAUDE MAON, Conseillère juridique – Département juridique intersections – Droit international Humanitaire et protection des victimes de violence – Médecins Sans Frontières
  • Madame LAURA DE GREVE, Responsable pour le droit international humanitaire – Rode Kruis-Vlaanderen
  • Madame OLIVIA VENET, Avocate au Barreau de Bruxelles et Présidente de la Ligue des Droits Humains

Nos partenaires

* Les opinions qui sont exprimées par notre organisation ne représentent pas nécessairement celles de l’Etat belge et n’engagent pas celui-ci.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.