Vous cherchez
Le Droit International Humanitaire
10.05.2024 |

Les idées d’Henry Dunant au cœur d’un projet scolaire théâtral

Après avoir participé à une animation de la Croix-Rouge de Belgique sur l’importance du respect de la dignité humaine en temps de guerre, les élèves de 6ème primaire des Ursulines de Mons ont souhaité diffuser, au travers d’une pièce de théâtre revisitée, les valeurs humanitaires d’Henry Dunant. Grâce à l’engagement des enfants, de l’enseignante et de nos volontaires, la représentation de cette pièce s’est tenue le 6 avril lors de la journée des familles des Ursulines de Mons. Un projet d’éducation à la citoyenneté mondiale inédit en Province de Hainaut !

 

Un jeu coopératif comme source d’inspiration

Après avoir bénéficié dans sa classe de 6ème primaire de l’animation du notre outil pédagogique Alec et Clea sur le chemin de la guerre, jeu coopératif qui amène les jeunes à prendre conscience de l’impact des conflits armés sur la dignité humaine, l’enseignante Magali Termolle des Ursulines de Mons souhaitait aller plus loin avec sa classe à travers une mise en projet dans le cadre de notre campagne La guerre, ça nous regarde !.

 

« Blanche, Henry et les autres, sur la route de la dignité »

L’animation Alec et Clea permet aux enfants de découvrir l’histoire, les principes et les valeurs du Mouvement International de la Croix-Rouge sur base de l’expérience de son fondateur, Henry Dunant. Ainsi, quand le projet théâtral s’est dessiné, la classe a tout naturellement souhaité faire d’Henry Dunant le personnage central de la pièce. Différents personnages se mêlent et se rencontrent au fil des tableaux : on retrouve le Petit Poucet, Blanche Neige, un prince, un miroir, les Sept nains… Et une méchante reine qui ne respecte pas la dignité des citoyen·ne·s de son royaume, qu’elle contraint à l’exil, ou sépare de leur famille ! Le dernier tableau de la pièce rebaptisée « Blanche, Henry et les autres… sur la route de la dignité » se déroule dans une cour de justice qui rappelle l’importance de respecter les droits humains et la dignité.

 

Le volontariat Croix-Rouge au service du projet

Durant les nombreuses répétitions, les élèves sont rassuré·e·s, encouragé·e·s et épaulé·e·s avec bienveillance par l’enseignante, mais également par nos volontaires investi·e·s dans le projet. Un réel travail de réécriture et d’adaptation de la pièce aux messages clé du jeu Alec et Clea a ainsi été réalisé, et les élèves ont été accompagné·e·s tout au long du projet pour faire de cette pièce de théâtre une expérience humaine, où les enfants apprennent, se trompent, recommencent, s’améliorent, se révèlent… et dépassent leur stress le jour de la représentation devant leurs familles, informées de l’évènement grâce à une affiche réalisée pour montrer fièrement le résultat de toute cette préparation !

« Ce projet ne fut pas simple à mettre ne place car nous ne disposions que de peu de temps avant la fête scolaire. Il fallait dès lors penser à modifier le texte afin de l’adapter aux idées des élèves, penser aux décors, aux costumes et aux différents rôles afin que chaque enfant puisse s’investir. Les élèves ont mené ce projet tantôt avec motivation, tantôt avec crainte par peur de ne pas y arriver. Grâce aux nombreux conseils de Patricia et Elisabeth de la Croix-Rouge de Belgique, nous avons pu concrétiser ce beau projet. Merci au personnel et volontaires de la Croix-Rouge de nous avoir donné la possibilité de mener à bien cette expérience enrichissante ». Magali Termolle, enseignante des Ursulines de Mons

 

Un exemple original de projet issu de la campagne « La guerre ça nous regarde ! » qui invite les jeunes à mener une réflexion personnelle et un engagement concret en faveur du respect de la dignité humaine, grâce à l’accompagnement pédagogique des animateur·rice·s formé·e·s en éducation à la citoyenneté mondiale et le soutien financier de la Croix-Rouge de Belgique pour la concrétisation du projet.

Je me renseigne