Vous cherchez
Le Droit International Humanitaire
18.02.2021 | diffusion

La Rode Kruis - Vlaanderen a aussi son concours de DIH

La 14e édition du Concours international de droit international humanitaire organisé conjointement par la Rode Kruis-Vlaanderen et la Croix-Rouge néerlandaise a eu lieu du 8 au 12 février 2021. Ce concours, nommé Frits Kalshoven Competitie (FKC), est l’équivalent du concours interuniversitaire de DIH organisé par la Croix-Rouge de Belgique-Communauté francophone, dont la finale aura lieu virtuellement le 1er avril. Les équipes de 10 universités, dont 2 belges et 8 néerlandaises, ont ainsi participé à cette édition qui s’est déroulée dans des conditions particulières.

Une version adaptée au contexte sanitaire

En raison du contexte sanitaire, le concours Frits Kalshoven s’est déroulé exclusivement en ligne, en favorisant au maximum l’interactivité, la participation et la qualité des débats, pour que l’expérience des étudiant·es et du public reste aussi enrichissante que les années précédentes. Durant une semaine, les étudiant·es ont été plongés dans le DIH à travers des ateliers interactifs, des mises en situation simulations et des jeux de rôles. Des expert·es de renom en DIH ont contribué à renforcer les connaissances des étudiant·es grâce à des formations qui les éclairaient sur les divers aspects des conflits armés et la manière dont les règles sont appliquées dans la pratique.

Un conflit fictif autour de la guerre dans les zones urbaines

L’élément central du projet reste, comme du côté francophone, le concours de plaidoiries, qui a pris place lors des deux derniers jours de compétition. À travers un conflit fictif, les étudiant·es ont exploité toutes leurs capacités pour démontrer leur expertise acquise en DIH devant un jury expérimenté. La guerre dans les zones urbaines constituait la thématique principale du cas pratique. Il s’agissait de débattre des violations potentielles du DIH perpétrées lors du conflit armé entre la République d’Oskea et le Royaume de Datreal, devant une Commission de réclamations incarnée par le jury. Après avoir préparé le cas pratique durant la semaine de formation, toutes les équipes universitaires ont pu endosser alternativement le rôle de conseils de l’Etat d’Oskea (demandeur) et de l’Etat de Datreal (défendeur) devant la Commission, lors des tours préliminaires qui se sont déroulés dans la soirée du 11 février. A l’issue de cette première phase, le jury des tours préliminaires a annoncé les deux équipes sélectionnées pour la phase finale du concours, qui s’est tenue le 12 février dans la matinée. Il s’agissait de l’Université de la KU Leuven et de l’Université de Leiden.

Un membre du jury issu de la CRB

Parmi les membres du jury de la phase finale de cette édition 2021 du FKC, on retrouvait Frédéric Casier, Conseiller juridique en DIH à la Croix-Rouge de Belgique – Communauté francophone, qui exprimait ce qui suit au sujet du concours de la Rode Kruis – Vlaanderen :

Lors de cette édition, les étudiant·es ont pu approfondir et mettre en pratique leurs connaissances en DIH face à aux enjeux humanitaires et aux questions délicates d’interprétation et d’application des règles du DIH qui se posent dans le cadre des guerres urbaines. Il est remarquable de constater l’excellent niveau de connaissances et l’argumentation de qualité des deux équipes finalistes. Les conditions particulières de cette édition se déroulant à distance et les nombreuses questions adressées par le jury tout le long de leurs plaidoiries n’ont pas déstabilisé les étudiant·es qui ont fait preuve de beaucoup de sérénité et de rigueur. Félicitations aux deux universités finalistes et à l’ensemble des universités participantes pour avoir relevé ce défi ! .

Le programme de l’édition 2021 du FKC

  • Lundi 8 février : Qualification des conflits armés
    Stéphane Kolanowski (Comité international de la Croix-Rouge)
  • Mardi 9 février ; La santé mentale dans les conflits armés
    Dick Clomén (Croix-Rouge suédoise) et Dr. Alexander Breitegger (CICR)
  • Mardi 9 février : Moyens et méthodes de guerre
    Mark Roorda (Université d’Amsterdam)
  • Mercredi 10 février : Armes explosives dans les zones peuplées
    Dr. Eirini Giorgou (CICR).
  • Vendredi 12 février : Phase finale du concours de plaidoirie

10 équipes participantes, 1 université gagnante !

Le concours était ouvert à des équipes de trois étudiant·es qui devaient être inscrites dans une faculté en droit au sein d’une université ou d’une académie militaire belge ou néerlandaise (niveau Master). Dix équipes ont participé au concours Frits Kalshoven en 2021 :

• Université d’Amsterdam
• Universiteit van Amsterdam
• KU Leuven
• Universiteit Leiden
• Rijksuniversiteit Groningen
• Maastricht University
• Universiteit Utrecht
• Universiteit Gent
• Nederlandse Defensie Academie
• Vrije Universiteit Amsterdam
• Radboud Universiteit

Les séances se sont déroulées en partie publiquement et en anglais. C’est l’équipe de l’Université de Leiden qui a remporté le concours pour cette édition 2021 !

Pour la petite histoire

Frits Kalshoven, décédé en septembre 2017 à l’âge de 93 ans, était un ancien officier militaire néerlandais, devenu avocat dans le domaine du DIH. Il a notamment enseigné à l’Institut Royal de la Marine militaire des Pays-Bas, professeur de droit international public à l’Université de Leiden et conseiller juridique en DIH à la Croix-Rouge néerlandaise. Il a également été membre de la délégation des Pays-Bas à plusieurs reprises, en particulier lors des négociations des deux Protocoles additionnels de 1977 aux Conventions de Genève et de la Convention de 1980 sur l’interdiction ou la limitation de l’emploi de certaines armes classiques.