Vous cherchez
Le Droit International Humanitaire
09.04.2019 | DIH

Quels personnages de Game of Thrones devraient être poursuivis pour crimes de guerre?

En 7 saisons, pas moins de 103 violations du droit international humanitaire ont été commises! Une analyse de la Croix-Rouge australienne nous en livre le détail.

Chaque épisode passé au crible par des expert·es du droit international humanitaire

Pour marquer la huitième et dernière saison de la série à succès « Game of Thrones », la Croix-Rouge australienne a analysé chaque épisode des 7 saisons passées afin de révéler le pire criminel de guerre de l’épopée télévisuelle. Il en ressort que, Ramsay Bolton, le gouverneur du Nord, est le pire criminel de guerre de la série et a commis 17 violations graves du droit de la guerre. Le personnage a une prédilection macabre pour la torture, les traitements cruels ou inhumains (six infractions) et l’utilisation de la violence sexuelle (deux infractions), y compris un horrible acte d’émasculation contre son prisonnier Theon Greyjoy.

L’analyse a été menée par une équipe de volontaires de la Croix-Rouge  australienne, toutes et tous expert.e.s en « droit de la guerre », également connu sous le nom de droit international humanitaire (DIH). La diffusion des règles du DIH fait partie des missions essentielles et historiques de la Croix-Rouge partout dans le monde.  Pendant six semaines, ces volontaires ont visionné les 7 saisons de la série mondialement connue pour y découvrir les pires crimes de guerre. HBO (la chaîne qui diffuse la série) et les autres partenaires internationaux n’ont pas été impliqués dans cette analyse.

Sensibiliser aux règles de la guerre

Julie Latour, experte en DIH à la Croix-Rouge de Belgique explique la démarche  : « Pourquoi l’avons-nous fait? Parce que le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’efforce chaque jour d’inculquer aux citoyen.ne.s du monde entier qu’il existe des règles dans la  guerre. Un phénomène de la culture populaire comme « Game of Thrones », une série largement appréciée, est un excellent moyen de sensibiliser les habitants de pays en paix à l’existence de ces règles, en associant celles-ci à un scénario qu’ils connaissent bien. Car si les règles du DIH sont identifiées par les habitants de pays en guerre comme un moyen essentiel pour protéger des vies humaines, elles peuvent paraître théoriques pour ceux qui vivent dans des pays en paix comme la Belgique ».

Ramsay Bolton, son père et Daenerys Targayen en tête du classement

Après Ramsay Bolton, plus grand criminel de la série, c’est Daenerys Targaryen qui arrive seconde sur la liste avec une totalité de 15 crimes de guerre, dont six impliquent l’utilisation de ses dragons pour faire pleuvoir le feu sur ses ennemis. Sans surprise, le DIH n’a pas grand chose à dire sur les dragons. Mais il interdit l’utilisation de moyens et méthodes de guerre qui causent des maux superflus ou des souffrances inutiles. Il interdit également les armes qui sont de nature à frapper indistinctement des combattants et des personnes civiles. Lorsqu’il existe des moyens moins néfastes de mettre les combattants hors de combat ou lorsque sont disponibles des armes dont le degré de précision est plus élevé, il semble qu’utiliser des dragons constitue une violation du DIH – si seulement les dragons existaient! Le troisième pire criminel de guerre est le père de Ramsay Bolton, Roose Bolton, avec un total de huit crimes de guerre. Père et fils forment la famille coupable du plus grand nombre de crimes de guerre.

Jon Snow, pas si blanc

Considéré comme un héros par beaucoup, Jon Snow ne s’en tire guère mieux avec un total de six crimes de guerre, dont quatre liés à l’utilisation d’enfants soldats. C’est donc un total de 103 violations graves du droit international humanitaire commises tout au long des 7 saisons de la série que l’équipe de volontaires passionnés de la Croix-Rouge australienne a pu comptabiliser. A l’inverse, seulement 21 cas de respect des lois de la guerre ont été observés.

Game of Thrones et les enfants soldats

Le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats est une pratique malheureusement courante dans Game of Thrones bien qu’elle constitue une violation grave du DIH. Le Roi de la Nuit enfreint le droit international humanitaire à chaque fois qu’il transforme l’un des fils de Craster en Marcheur blanc pour son armée. Mais il n’y a pas que lui : Jon Snow, par exemple, demande à tous les enfants de plus de 10 ans de s’entraîner pour la guerre contre le Roi de la Nuit et Lord Varys utilise ses «petits oiseaux» pour collecter des informations militaires à destination de sa reine.

La protection du patrimoine culturel du Royaume des Sept Couronnes

Le Mur – à savoir celui qui jusqu’à récemment s’étendait sur plus de 300 km et protégeait le Royaume des Sept Couronnes de ceux qui vivent au-delà, est-il un bien culturel protégé? Le DIH impose aux parties au conflit de protéger les biens culturels. Des précautions particulières doivent être prises au cours des opérations militaires afin d’éviter toute dégradation aux bâtiments qui présentent une grande importance pour le patrimoine culturel des peuples ainsi qu’aux monuments historiques. On peut soutenir que le Mur – une prouesse technique réalisée à Westeros depuis des siècles – est un bien culturel. Cela signifie-t-il que l’utilisation d’un dragon  contre le Mur par le Roi de la  Nuit est une violation du DIH? Bien qu’il présente une importance culturelle, le Mur est aussi une barricade militaire bordée de forts. Le DIH n’interdit pas les attaques contre des biens culturels qui sont aussi des objectifs militaires lorsqu’une telle attaque est requise par une nécessité militaire impérieuse. Dans la guerre contre le Roi de la Nuit, le Mur peut être considéré comme un objectif militaire pouvant être légitimement pris pour cible par l’Armée de la Nuit, à condition qu’il n’existe aucun autre moyen d’obtenir un avantage militaire équivalent.

Le classement des plus mauvais élèves en droit international humanitaire

La huitième et dernière saison de Game of Thrones promet des batailles épiques et brutales ainsi que de nombreuses occasions de respecter les lois de la guerre. En résumé les violations du DIH par les principaux personnages, en commençant le classement par les plus mauvais élèves:

Ramsay Bolton (17)

Daenerys Targaryen (15)

Roose Bolton (8)

Night King (6)

The Sons of the Harpy (Mereen) (6)

Jon Snow (6)

Euron Greyjoy (5)

Walder Frey (5)

Tywin Lannister (4)

Tyrion Lannister (4)

Joffrey Baratheon (3)

Mance Rayder (3)

Cersei Lannister (3)

Khal Drogo (3)

Jaime Lannister (2)

Catelyn Stark (2)

Sansa Stark (2)

Arya Stark (2)

Theon Greyjoy (2)

Robb Stark (1)

Stannis Baratheon (1)

Yara Greyjoy (1)

Lord Varys (1)

Brienne of Tarth (1)

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.